En cas d’impact latéral, vos pieds, chevilles et tibias se retrouvent en première ligne. On retrouve en effet des lésions orthopédiques dans près de 30 % des cas d’accidents graves. Un chiffre non négligeable qui renforce l’intérêt de porter des chaussures moto de qualité. Il est donc essentiel de porter des bottes de moto ou des chaussures montantes adaptées à cette pratique. 

Bottes moto : quel(s) intérêt(s) ? 

Le rôle des bottes moto est de vous protéger contre les dommages lors des chutes et accidents. 

En absorbant les chocs, elles vous protègeront contre les brûlures, lésions musculaires ou articulaires, contusions mais aussi contre l’abrasion ou les fractures. En cas d’accident, elles peuvent faire une nette différence entre une blessure superficielle et des séquelles invalidantes qui empêcheraient de remarcher. 

Elles assureront par ailleurs un maintien à une température adéquate du pied, de la cheville et du bas du tibia. 

Comment choisir ses chaussures moto ? 

Pour une protection de qualité, vos bottes devront être certifiées Équipements de protection individuelle (EPI). Elles auront été testées de telle sorte à répondre aux critères de qualité 
ci-dessous :  

  • Protection intégrale du pied, de la cheville et du bas du tibia,
  • Etanchéité au froid et aux grandes chaleurs, 
  • Utilisation de matériaux souples n’altérant pas le sens du toucher pour l’utilisation des commandes du deux-roues, 
  • Présence de renfort sur la malléole et de coques sur les pointes, 
  • Présence de semelles antidérapantes. 

Quelle certification pour mes bottes moto ? 

Les bottes de moto EPI sont identifiées par la certification EN 13 634 et elles disposent d’un marquage CE. Elles présentent une hauteur minimale allant de 16,2 cm jusqu’à la pointure 36, à 19,2 cm pour les pointures au-delà du 45. 

La norme EN 13 634 se décompose en deux niveaux de performance en matière de protection. Chaque niveau répond à un cahier des charges bien précis en fonction de la zone de la botte, notamment en ce qui concerne l’abrasion et la résistance à la perforation. 

Au quotidien 

Les lacets, parfois longs, peuvent se prendre dans les commandes s’ils ne sont pas correctement attachés. Il y a donc un risque de chute. Veillez à bien les bloquer que ce soit avec le scratch si votre modèle en est équipé ou bien en les rentrant dans vos chaussures ou pantalon. 

Les chaussures de ville types baskets, mocassins ou escarpins sont à bannir tout comme les tongs et nu-pieds. Elles peuvent être transportées dans le coffre moto ou un sac à dos et pourront être enfilées à l’arrivée. 

SOURCES

10 faits sur la sécurité routière dans le monde, OMS who.int/ 

La tenue : blouson, pantalon et chaussures, securite-routiere.gouv.fr/ 

Equipez-vous, securite-routiere.gouv.fr/ 

Nos dernières actualités

Suivez l’actualité de la Fondation de la route et les évolutions réglementaires
liées à l’espace public routier en consultant nos dernières mises à jour.

> Voir toutes les actualités