50 % des traumatismes sont localisés aux niveaux des bras. Que ce soit à moto ou en scooter, la tenue quotidienne est donc à bannir. Un blouson certifié par la norme EN 13595 ou par un expert sera beaucoup plus protecteur contre les blessures en cas de chute ou de collision. Découvrez nos conseils pour bien choisir votre blouson.

Une veste ou un blouson de qualité certifiée 

Pour la matière, un blouson ou une veste en cuir ou en matière composite imperméable seront idéals pour assurer une bonne résistance à l’abrasion (en cas de chute) et une bonne couvrance du haut du corps. De plus, grâce à la certification CE en tant qu’Équipement de protection individuelle (EPI), vous aurez la garantie d’un équipement de qualité. Ce type de blouson est renforcé aux coudes et aux épaules. Il pourra également disposer de protections renforcées dans le dos. Si tel n’est pas le cas, il est possible d’acheter des protections dorsales à bretelles qui se positionneront sous le blouson. Enfin, l’équipement de votre blouson pourra disposer d’une doublure amovible. Ce type de doublure offre l’avantage d’un lavage plus aisé et peut être retirée en cas de forte chaleur. 

Côté ajustement, votre veste moto devra être bien serrée au niveau des poignets pour éviter l’effet “manches qui remontent”. Il devra également être assez grand pour être porté par-dessus vos vêtements, tout en étant assez ajusté pour vous protéger en cas de chute. 

La certification des blousons et vestes moto se définit par la norme EN 13595 ou par le dire d’expert. Les protections contre les chocs sont classées en quatre catégories de certification, une obligatoire et trois optionnelles en fonction des blousons : 

  • EN 1621-1 – protections coudes / épaules (2 niveaux de protection) 

Et en option : 

  • EN 1621-2 – protections dorsales (2 niveaux de protection) 
  • EN 1621-3 – protections thoraciques 
  • EN 1621-3 – protections gonflables 

Un blouson certifié sera toujours identifiable par son étiquette CE et sa notice d’utilisation. 

Une protection renforcée 

Les équipements de protection individuelle (EPI) pour les blousons moto sont amovibles. Ils sont donc remplaçables soit par des EPI neufs s’ils sont usés, soit par des EPI de qualité supérieure puisqu’il existe deux niveaux de protection en termes d’EPI EN 1621-1. 

Si votre blouson dispose d’une protection dorsale EN 1621-2, il est également possible de la remplacer par une version de meilleure qualité puisqu’elle existe également en deux niveaux de protection. Si votre blouson ne dispose pas de ce type d’EPI, n’hésitez pas à porter des protections dorsales à bretelles. 

Enfin pour une protection maximale, le gilet airbag vous apportera une protection au niveau du thorax, de l’abdomen et de la colonne vertébrale. Il se porte sur ou sous la veste moto en fonction du modèle choisi. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un expert pour choisir celui adapté à votre besoin. 

Pour conclure, garder en tête que plus votre blouson sera épais, meilleure sera la protection qu’il vous apportera. 

SOURCES

10 faits sur la sécurité routière dans le monde, OMS who.int/ 

La tenue : blouson, pantalon et chaussures, securite-routiere.gouv.fr/ 

Equipez-vous, securite-routiere.gouv.fr/ 

Nos dernières actualités

Suivez l’actualité de la Fondation de la route et les évolutions réglementaires
liées à l’espace public routier en consultant nos dernières mises à jour.

> Voir toutes les actualités